Imperial Cleaning

Calendrier hégirien

Pour les sites de rencontres polyandriques, se référer à ceux destinés aux polyamoureux. Parmi les sites de rencontres amoureuses, certains mettent particulièrement l'accent sur le caractère sérieux de la rencontre recherchée:

Main navigation

Des milliers de célibataires

C'est le cas en France du site "peuplade. Le site américain MeetAtTheAirport. Les sites de rencontres se différencient selon le mode de rencontre auquel ils invitent les utilisateurs. Il peut y avoir comme préalable à la rencontre une première prise de contact en ligne online dating classique, mobile dating , sites de rencontres épistolaires, card dating , virtual darting ou pas slow dating , group dating , speed dating , blind dating.

La fixation du RDV peut-être directe online dating classique, mobile dating ou intermédiée rencontre coachée , online matchmaking , speed dating , blind dating , slow dating , group dating , charity dating. Après le développement du Web participatif dans les années , c'est l'essor du Web mobile dans les années qui est venu stimuler le marché de la rencontre.

Les sites de rencontres traditionnels comme Badoo , Plenty Of Fish , Zoosk , Lovoo ou OkCupid proposent une version mobile de leur plateforme ou une application à télécharger, à l'instar des nouveaux acteurs exclusivement sur smartphone: Tinder généraliste , Grindr gay , SportMeUp [ ] sportifs.

Le mobile dating offre comme fonctionnalité l'échange de messages instantanés et de photos mais aussi et surtout la géolocalisation afin que les célibataires à proximité puissent se mettre en relation [ ]. À la différence d'un site de rencontre classique, un service de matchmaking est proposé sur eDarling.

Ces sites de rencontres par affinité se distinguent des sites d'agence matrimoniale, où cette dernière prend le soin de rencontrer chacun des célibataires avant de les mettre en relation.

Notons néanmoins que la distinction n'est pas toujours évidente: Par ailleurs, les sites comme QuoiMaGueule. Le speed dating consiste à faire se rencontrer des personnes préalablement sélectionnées selon des critères spécifiques pour une durée courte typiquement sept rendez-vous de sept minutes chacun [ ].

Parmi les sites organisateurs faisant le plus d'audience [ 5 ] , on compte LeSpeedDating. Les rencontres de ce type peuvent avoir lieu en groupe, autour d'un repas par exemple aux États-Unis, 8at8. Ce mode de rencontre, particulièrement développé au Japon, s'apparente à un mélange de blind dating rencontre entre célibataires et de slow dating sortie en groupe.

Le professeur Michael I. Norton a affirmé au cours des années que la rencontre virtuelle pourrait apporter un plus dans l'évaluation de sa compatibilité avec l'autre [ ]. En France, citons par exemple l'application Come in My World d' Orange , présentée comme un mélange du site de rencontres Meetic et du métavers Second Life [ ] , [ ]. Il est des sites qui proposent de réaliser la rencontre sur un mode épistolaire EcrisLeMoi.

Les sites en question CheekD. Cette personne, à l'aide de l'identifiant inscrit sur la carte, va pouvoir consulter en ligne le message qui lui est adressé invitation à un rencard, déclaration.

Ce mode d'approche présente l'avantage pour l'abonné de ne pas être cantonné dans ses choix aux personnes inscrites sur le site de rencontres. Sur le modèle du charity dating où une célébrité vend aux enchères caritatives une rencontre avec elle [ ] , [ ] , le site biélorusse MaeSens. On peut préférer prendre le temps de se rencontrer dans la vie réelle plutôt que derrière un ordinateur. Avec un grand nombre de types de sortie proposée exposition , concert , théâtre , randonnée , restaurant , soirée dansante , karaoké , café philo etc.

Les sites de sorties peuvent par ailleurs être orientés rencontres amoureuses: En France, le site RandoCelibat. Certains sites proposent de faire des rencontres au cours d'activités sportives: Le site d'échange linguistique PolyglotClub. On peut s'y inscrire également pour participer à des soirées polyglottes [ ].

Certains sites sont spécialisés dans les voyages entre célibataires CPourNous. Certains mettent l'accent sur les échanges interculturels: La rencontre d'inconnus par ces sites implique une exposition à des dangers plus ou moins importants.

Les utilisateurs de sites de rencontres s'exposent à une série d'escroqueries qui font d'ailleurs l'objet de pétitions [ ]. Des travaux ont été menés sur la véracité des profils déclarés sur les sites de rencontres [ ].

Ces études ont par exemple trouvé des différences dans le genre des personnes, les hommes mentant plus sur leur taille et les femmes sur leur poids [ ]. Cependant, de nombreux profils faux ou fantaisistes sont présents sur le site, certains profils sont laissés à l'abandon parfois depuis 5 ans [ ].

Votre interlocutrice se présente comme une personne s'intéressant à vous, gagne votre confiance. Par inconscience, vous acceptez d'activer votre webcam et entrez dans une conversation plus intime.

Le piège se referme: Certains sites de rencontres, notamment érotiques, sont infiltrés par la prostitution [ ]. Certains sites de rencontres reposent au moins en partie sur un modèle économique tout particulier: Ces arnaques sont dénoncées par un bon nombre de victimes sur les forums CommentCaMarche. Le nombre d'inscrits revendiqué par les sites eux-mêmes est d'ailleurs trahi par le nombre de visiteurs uniques fourni par l'agence indépendante de mesure d'audience Alexa Internet.

Bien que la plupart des sites de rencontres prétendent disposer d'autant de membres féminins que masculins, on observe qu'il a parfois deux à trois fois plus d'hommes que de femmes [ ]. En juillet , un vaste piratage du site AshleyMadison. Les conditions générales d'utilisation ne sont pas toujours transposées dans la législation dont dépend l'utilisateur [ ]: Il est par ailleurs recommandé d'aller uniquement sur les sites réputés afin d'éviter les escroqueries à la carte bancaire réalisées par hameçonnage [ ].

La loi française permet, en matière de vente à distance , de se rétracter dans les sept jours qui suivent la souscription.

Cela est soumis à la non-utilisation du service, une condition difficile à remplir pour un internaute qui accède dès son inscription aux profils des autres membres [ ]. Le code de la consommation article L [ ] prévoit la reconduction tacite de l'abonnement lorsqu'il touche à sa fin. C'est donc au consommateur de faire expressément la demande de résiliation, qui plus est, cela dans le respect d'un délai de préavis qui peut aller de deux à sept jours selon les conditions générales d'utilisation.

Les sites de rencontres n'avertissent pas toujours leurs clients de ses modalités de résiliation. D'après 60 Millions de consommateurs , il faut désactiver le renouvellement automatique dans l'espace attribué au compte utilisateur [ ]. Certains sites basés à l'étranger, comme eDarling ou Be2 , ont fait l'objet de réclamations au près du Centre européen des consommateurs [ ].

Pour ce faire, ils développent l' interopérabilité afin de créer des passerelles entre eux et d'autres sites disposant d'une base de données clients propice au développement commercial [ ] , [ ].

Un site de rencontres comme Badoo ou Zoosk va alors faire partie des nombreuses sollicitations sur lesquelles un internaute peut cliquer par inadvertance quand il visite son compte Facebook.

C'est ainsi qu'un bon nombre de personnes se sont retrouvées malgré elles inscrites et référencées sur des sites de rencontres. Cela a pu nuire à l' e-réputation de certaines d'entre elles, comme ce prêtre qui a dû renoncer à sa paroisse [ ].

La désinscription n'est pas aisée, et même après, vous pouvez continuer à y être référencé. Des Canadiens qui s'étaient inscrits sur love2meet. Le 13 janvier , Cupid Media a confirmé que sa base de données de mot de passe avait été compromise et une partie des utilisateurs a été affectée. Les membres concernés ont été contactés par la société en leur demandant de changer leurs mot de passe et des mesures de sécurité supplémentaires ont également été mises en place [ ].

Dans les années , d'autres modes de rencontres ont parallèlement gagné leurs lettres de noblesse: Les plus notoires étaient celles du Chasseur Français. Le Minitel au début des années donna les prémices de ce que sont aujourd'hui les sites de rencontres sur Internet , média qui a commencé à être utilisé par le grand public à partir de [ ] , [ ] , [ ].

Le pionnier des sites de rencontres sentimentales et érotiques en France est NetClub. La même année, deux acteurs majeurs du minitel rose se transposent sur la toile: Cum et Ulla [ ].

Il faudra néanmoins attendre les années , marquées par l'avènement du Web 2. En , deux sites généralistes voient le jour: La seconde moitié des années est marquée par deux tendances: Il existe quatre versions principales de ce cycle trentenaire. Selon la version, sont abondantes les années:. Le Coran n'interdit pas l'usage du calcul astronomique.

Mais, le consensus des oulémas s'est forgé solidement, pendant 14 siècles, autour du rejet du calcul, à part quelques juristes isolés, dans les premiers siècles de l'ère islamique, qui prônèrent l'utilisation du calcul pour déterminer le début des mois lunaires [ 14 ]. L'argument majeur utilisé pour justifier cette situation se fonde sur le postulat des oulémas, selon lequel il ne faut pas aller à l'encontre d'une prescription de Mahomet [ 15 ].

Ils estiment qu'il est illicite de recourir au calcul pour déterminer le début des mois lunaires, du moment que Mahomet a recommandé la procédure d'observation visuelle [ 16 ].

De nombreux oulémas soulignent, de plus, que le calendrier fondé sur le calcul décompte les jours du nouveau mois à partir de la conjonction, laquelle précède d'un jour ou deux l'observation visuelle de la nouvelle lune. Les bédouins se basant sur la position des étoiles pour se guider dans leurs déplacements à travers le désert et pour connaître le début des mois, Mahomet n'avait fait que les conforter dans leurs habitudes ancestrales et il ne prononce rien sous l'effet de la passion ou par simple conformité ancestrale.

Le hadith relatif à l'observation n'établissait donc pas une règle immuable, pas plus qu'il n'interdisait l'utilisation du calendrier astronomique. D'après certains juristes, le hadith ne parle même pas d'une observation visuelle de la nouvelle lune, mais simplement de l'acquisition de l'information, selon des sources crédibles, que le mois a débuté [ 18 ].

Cela ouvre naturellement de toutes autres perspectives dans la discussion de cette question. Elle dépend de nombreux paramètres astronomiques et de facteurs atmosphériques, qui peuvent être favorables en un lieu donné, à un moment donné, et défavorables ailleurs, ou en d'autres saisons.

Une fois la nouvelle lune observée de manière fiable, quelque part, comment cette information sera-t-elle portée à la connaissance de populations vivant sur de vastes territoires, ou parfois même en des régions très éloignées comme l'Espagne par rapport à l'Arabie?

À qui cette information devra-t-elle s'imposer avec toutes ses implications telles que commencer le jeûne, célébrer la fin du ramadan, etc. Les différentes écoles juridiques prirent en considération les différents facteurs qui leur semblaient s'imposer, qu'ils soient d'ordre astronomique, théologique, juridique ou pratique. Du vaste éventail de réponses qu'elles fournirent se dégage un noyau central de principes fondamentaux, qui sont d'un grand intérêt aujourd'hui.

Mais, aujourd'hui, les données de la situation ont changé, avec la multiplication des États et des communautés islamiques à travers le monde, et le développement des moyens de communication modernes. Ainsi, le même début de mois est, parfois, égrené comme un chapelet, en plusieurs jours successifs, dans différents pays. L'observation annoncée par l'Arabie saoudite, le soir du 29 septembre, était donc erronée. Par contre, le soir du 30 septembre, la nouvelle lune pouvait être observée dans de nombreuses régions du monde [ 24 ].

La nouvelle d'une telle observation, où que ce soit sur Terre, au soir du 30 septembre, aurait pu être portée immédiatement à la connaissance de l'ensemble de la planète, grâce aux moyens de télécommunication modernes.

Des études, de plus en plus nombreuses, réalisées par des astronomes musulmans au cours des dernières années, démontrent par ailleurs que les débuts de mois décrétés dans les pays islamiques sur une période de plusieurs décennies étaient souvent erronés, pour les raisons les plus diverses [ 26 ].

Celles-ci sont, parfois, sans rapport avec la méthode d'observation préconisée par les oulémas, comme c'est le cas de la Libye. Ou bien, elles sont, dans certains cas, associées à des paramètres d'ordre astronomique, qui ont pour but d'améliorer la fiabilité de l'observation [ 27 ]. L'Arabie saoudite applique, ainsi, deux méthodes pour la détermination du début du nouveau mois.

Le coucher de la lune après celui du soleil indique le début du nouveau mois. Dans le cas contraire, le mois en cours aura une durée de 30 jours.

En Égypte, le nouveau mois débute après la conjonction, lorsque la nouvelle lune se couche cinq minutes au moins après le coucher du soleil. L'étude de cas spécifiques démontre, cependant, l'existence d'un écart important entre les règles que les différents États et communautés islamiques affirment appliquer et leurs pratiques. D'après les observatoires astronomiques, les observations annoncées par le Nigeria, l'Arabie saoudite, l'Algérie, la Mauritanie et l'Égypte étaient erronées [ 30 ].

Elles n'étaient possibles ni le 2 octobre au Nigeria la veille de la conjonction ni le 3 octobre au soir de la conjonction , en Arabie saoudite ou en Algérie, compte tenu des paramètres astronomiques applicables à ces régions [ 31 ].

L'Égypte ne pouvait pas, non plus, avoir observé le coucher de la Lune 5 minutes après celui du Soleil, conformément à la procédure qu'elle disait appliquer.

Mais, bien que ces données astronomiques aient été largement connues des experts, et aient été absolument défavorables à toute observation visuelle de la nouvelle lune, les États concernés n'en ont tenu aucun compte, en procédant à l'annonce des observations, pour des raisons inexpliquées.

Il a publié, en , une étude importante et originale axée sur le côté juridique de la problématique du calendrier islamique, sous le titre: Mais la communauté musulmane a évolué de manière considérable au cours des siècles suivants. Dans une importante étude publiée en , intitulée: Les penseurs musulmans qui critiquent la position défendue par une écrasante majorité des oulémas soulignent les paradoxes suivants dans la situation [ 36 ]:.

Pour répondre à tous leurs autres besoins, les musulmans du monde entier utilisent, depuis de nombreux siècles, le calendrier grégorien basé sur le calcul astronomique, sans la moindre appréhension qu'ils pourraient, ce faisant, violer des prescriptions religieuses.

Pourquoi serait-il licite pour les musulmans y compris les oulémas d'utiliser le calendrier grégorien basé sur le calcul astronomique pour répondre à tous leurs besoins, tandis que l'utilisation du calendrier musulman fondé sur le même calcul serait illicite?

Si l'utilisation de tout calendrier basé sur le calcul leur était interdite, comment feraient-ils pour gérer leurs affaires et planifier leurs activités au-delà du mois en cours?

Ainsi, l'Arabie saoudite ne voit-elle aucun problème à utiliser le calendrier d'Umm al Qura, basé sur le calcul, pour la gestion de toutes les affaires administratives et budgétaires du pays, tout en insistant sur le fait qu'il serait illicite de l'utiliser pour la détermination des dates de célébrations religieuses. La question doit donc être posée: Ou bien a-t-il simplement donné, au temps de la Révélation, une réponse appropriée à la question qui lui était posée, basée sur les pratiques courantes des Arabes de l'époque?

Dans ce dernier cas, n'aurait-on pas dû revoir cette réponse pour l'adapter aux besoins des sociétés musulmanes au fur et à mesure qu'elles ont progressé sur les plans scientifique, culturel et social? Ne serait-il pas temps de procéder à cet examen et à cette adaptation maintenant? Sur la base des considérations précédentes, de nombreux penseurs et organismes musulmans estiment qu'il est parfaitement licite pour les musulmans d'utiliser un calendrier basé sur le calcul, en substitution à la méthode d'observation mensuelle de la nouvelle lune pour déterminer le début du mois.

Ils veulent en particulier que le mois lunaire débute le même jour sur toute la Terre, comme le spécifiaient de nombreux oulémas aux premiers temps de l'islam, ainsi que le cadi Muhammad Shakir dans son opinion juridique de Sur un plan purement technique, le calendrier lunaire basé sur le calcul, tel qu'il est élaboré par les observatoires astronomiques internationaux, répondrait parfaitement à un tel cahier des charges.

Mais, de plus, certains dirigeants de la communauté musulmane cherchent à associer avec subtilité des critères relevant de l'observation même virtuelle de la nouvelle lune aux calculs astronomiques. D'autres cherchent à associer étroitement le calendrier basé sur le calcul aux paramètres de La Mecque, lieu de naissance de l'islam. C'est ce qui ressort des principales propositions qui ont été faites en ce domaine au cours des dernières années. Si elle se produit après 12 h GMT, alors le mois commencera au coucher du soleil du jour suivant [ 37 ].

Après avoir minutieusement étudié les cartes de visibilité du croissant lunaire en différentes régions du globe, il débouche sur la conclusion suivante:. Si la conjonction se produit après 12 h GMT, alors le mois commencera en Amérique du Nord au coucher du soleil du jour suivant.

Des astronomes de diverses nationalités se réunirent au Maroc, en novembre , pour étudier plus en détail la possibilité de l'adopter comme base d'un calendrier islamique universel. Sur le plan opérationnel, l'initiative du CFAN et du CEFR de semble être bien suivie par la majorité des communautés musulmanes d'Europe et d'Amérique, comme en témoigne leur comportement à l'occasion du début du mois de ramadan en De même, en France, après des années de débats, le Conseil français du culte musulman CFCM a-t-il officiellement adopté en mai le calendrier lunaire basé sur le calcul pour déterminer les dates associées à toutes les grandes manifestations religieuses de l'année musulmane, dont le début et la fin du mois de ramadan.

Mais, la nouvelle direction du CFCM, élue immédiatement après l'adoption de cette décision, a décidé de l'ignorer et de continuer de se baser sur la traditionnelle méthode d'observation de la nouvelle lune pour déterminer le début et la fin du mois de ramadan Il en ressort qu'il subsiste des différences majeures entre les principaux États et organisations musulmanes concernées, que ce soit au niveau du principe d'utilisation d'un calendrier basé sur le calcul ou en ce qui concerne les paramètres et spécifications à associer à un calendrier musulman destiné à être d'une vocation universelle.

Les derniers articles

Share this:

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.