Imperial Cleaning

Rhétorique

Michèle - Le 22 août à Les recherches contemporaines ont disséqué la rhétorique et les interprétations se sont multipliées.

S'inscrire à un événement

Confirmez votre action

Réveillée une première fois par un rêve angoissant, e Amandine bibliothécaire - Le 31 août à Osez tourner les pages de cet album sans texte, petit par son format mais grand par son c Noémie bibliothécaire - Le 30 août à Oui mais cette fois-ci, découverte scientifique, supercalculateur, art moderne et Intellige Où on va, papa? Je trouve l'histoire belle et les graphismes très beaux. Je vous recommande ces mangas car je Hihy le Brebis - Le 25 août à Plutôt sucré ou salé?

Virginie bibliothécaire - Le 25 août à Chacun même plus jeune se retrouvera au fil des réflexions et des bons mots de Jeann Michèle - Le 22 août à Obtenir le flux RSS, nouvelle fenêtre Nouvelle fenêtre. Inscrivez-vous à la newsletter. Partage d'encart Copiez ce code et collez-le sur votre site pour afficher l'encart. S'inscrire à un événement. On y procède à la pendaison simultanée de jusque quatre-vingts huguenots ou présumés tels [ 70 ].

Un soir de , la vieille reine mère Catherine de Médicis emmène à Montfaucon ses fils Henri et François , qui ont vingt et dix-sept ans, sa fille Margot et son gendre Henri de Navarre , jeune marié de dix-neuf ans. Ils viennent y contempler le cadavre qui avait été traîné dans les rues de Paris du chef militaire des huguenots [ 32 ] , l' amiral Gaspard de Coligny tué dans Paris intra muros le 24 août précédent, au cours de la Saint-Barthélemy.

Le futur Henri IV , sous le règne duquel Montfaucon périclitera, voit là le corps pendu par les pieds de celui qui fut trois ans plus tôt son maître d'armes à la bataille de Jarnac. À la suite de cette visite, François de Montmorency , cousin germain de l'Amiral et gouverneur de la place de Paris démissionnaire, dérobe la dépouille. La guerre civile close par l' édit de Nantes , la fréquence des exécutions diminue à partir de , date à laquelle Henri IV fait construire l' hôpital Saint-Louis entre le nouveau couvent des Récollets et Montfaucon.

Un décret hygiéniste rend obligatoire dans Paris le ramassage des ordures. Un service de tombereaux est organisé et sept décharges sont établies autour de la ville [ 71 ].

La pire d'entre elles est creusée à l'angle nord de la barrière de Combat au bas de la butte de Montfaucon et reçoit le nom de voirie de Montfaucon. Les abords entre le gibet et le moulin à vent des buttes Chaumont sont transformés en plâtrières, puis progressivement intégrés à l'expansion de peuplement de Paris.

Le gibet est détruit en et reconstruit cinq cents mètres plus au nord-ouest, sur le territoire de La Villette à la frontière de Belleville , en face de ce qui est aujourd'hui le marché Secrétan. Il est dressé comme un monument symbolique de la haute justice royale. Aucune exécution n'y est pratiquée mais les corps de suppliciés d'autres lieux de la capitale, comme ceux de la place de Grève , y sont inhumés.

Durant la Révolution , après le 21 janvier , les piliers restants sont abattus. Entre l'ancien et le nouveau site, à l'angle des rue de Meaux et de l'actuelle rue Louis-Blanc , c'est-à-dire le terrain au nord de l'actuelle place du Colonel-Fabien , demeure la voirie de Montfaucon aménagée sous le règne de Louis XIII. L'emplacement est une fosse géante [ 72 ] , destinée à recevoir le contenu des fosses d'aisance de Paris avant que les excréments ne soient transformés en engrais agricole, puis a servi de clos d'équarrisage.

La voirie est transférée en forêt de Bondy en et définitivement supprimée en lors du percement du canal Saint-Martin voir égouts de Paris , certaines pierres ayant été vendues pour la construction du canal. Souvenir du lugubre site de Montfaucon, le bassin du canal Saint-Martin que longe le quai de Jemmapes porte le nom de bassin des Morts, du nom de l'ancienne rue des Morts , qui croisait la route de Meaux au pied sud de la butte et a été pudiquement renommée rue Saint-Maur. En , lors de la construction d'un garage 53 rue de la Grange-aux-Belles , ont été retrouvés les restes de piliers évoquant un gibet et ceux d'un pavage, ainsi que des ossements de femme [ 74 ].

On sait qu'en il avait fallu construire un gibet provisoire attenant à celui de Montfaucon, le temps des travaux de réfection de celui ci [ 32 ].

Aujourd'hui, aucune trace visible du gibet ne subsiste [ 14 ]. La butte Montfaucon a été recouverte en d'un ensemble d'immeuble d'habitation auquel on accède par la rue Boy-Zelenski. Deux plaques forgées par la Ville de Paris rappellent à l'intention des touristes l'existence du gibet de Montfaucon, l'une, rue de Meaux , l'autre, à l'angle de la rue de la Grange-aux-Belles et de la rue des Écluses-Saint-Martin. Hugo , Notre Dame de Paris , Villon , Ballade des pendus , Cinq ans après la mort de l' humaniste Bonaventure Des Périers , Jacques Peletier et Nicolas Denisot font paraître, forme d'hommage de la Pléiade , un recueil des écrits humoristiques de leur ami [ 76 ].

Ils joignent [ 77 ] au fil des éditions quelques textes d'anonymes, dont un entrefilet paru en à Poitiers dans le Recueil de divers discours.

C'est le discours ironique et irréligieux, sans doute enjolivé, qu'a tenu à Montfaucon un condamné qui tentait en faisant rire l'assistance de retarder son échéance de quelques minutes [ 78 ]: Cette fin du roman, à Montfaucon, donne a posteriori au personnage de Quasimodo un rôle central qu'il n'a pas dans le déroulement de l'intrigue. Pour son propos abolitionniste , Victor Hugo invoquera de nouveau Montfaucon dans La Légende des siècles [ 82 ].

Quel est donc le moyen de régner? Comme le roi parlait, l'archevêque pieux Vit ce champ, hérissé de poteaux et de pieux Où pendaient, à des fils tremblant quand l'air s'agite, Des larves qui mettaient tous les oiseaux en fuite.

Et, le montrant au roi, Bertrand dit: Le voici [ 83 ]. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Montfaucon. Détail d'une enluminure de Jean Fouquet , extraite d'un manuscrit des Grandes Chroniques de France , vers X e arrondissement de Paris. Localisation sur la carte de France. Localisation sur la carte de Paris. Étude archéologique du site en [ 38 ]. Dans ses premières pages, le roman fait une description détaillée et savante des formes et de l'usage du gibet de Montfaucon.

Hugo , La Nouvelle série de la Légende des siècles , t. Piganiol de la Force , Description historique de la ville de Paris , t. Maillard, Le gibet de Montfaucon , p. Expilly , Dictionnaire géographique, historique et politique des Gaules et de France , vol. Sauval , Histoire et recherches des antiquités de la ville de Paris , t.

Roussel, Paris, ses fauxbourgs et ses environs , Jaillot, Paris , Fouquet , Grandes Chroniques de France , fol. Piganiol de La Force , Description historique de la ville de Paris , t. Le Roux , Dictionnaire comique, satyrique, critique, burlesque, libre et proverbial , p. Bruscambille , Péripatétiques résolutions et remontrances sententieuses du docteur Bruscambille aux perturbateurs de l'Estat , p. Quemada, Trésor de la langue française , vol.

Mortier , Le Hochepot ou Salmigondi des folz Étude historique et linguistique suivie d'une édition du texte , p. Michel , Études de philologie comparée sur la langue factice connue sous le nom d'argot , p. Sébillot , Revue des Traditions populaires , t.

Picquet, Plan routier de la ville de Paris, ou Guide des étrangers dans cette capitale , Auvray, Paris , Collin de Plancy , Dictionnaire féodal ou Recherches et anecdotes , t. Lazare, Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments , p. Trepperel, Paris , Henry , Berte aus grans piés , p.

I, VIII, 40, p. Lebeuf , Dissertation sur l'histoire civile et ecclésiastique , p. Alighieri , Purgatoire , VI, Ravenne , Duby , Histoire de la France des origines à nos jours , p. Durand, Heurs et malheurs des prévôts de Paris , p. Kugelmann, Paris , Lévy , Traité d'hygiène publique et privée , vol. Jacob, Oeuvres complètes de François Villon , p. Nodier , Les contes ou les nouvelles recreations et joyeux devis de Bonaventure Des Periers , p. Sur les autres projets Wikimedia: Page avec coordonnées similaires sur Wikidata Article géolocalisé en France Page utilisant Infobox Monument Article à référence nécessaire Article contenant un appel à traduction en anglais Catégorie Commons avec lien local identique sur Wikidata Portail: Espaces de noms Article Discussion.

Navigation Accueil Portails thématiques Article au hasard Contact. La dernière modification de cette page a été faite le 21 août à En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence. Politique de confidentialité À propos de Wikipédia Avertissements Contact Développeurs Déclaration sur les témoins cookies Version mobile. Aux États-Unis, selon Michel Meyer, la rhétorique est associée au débat politique et démocratique, à l'élévation sociale et à la défense du justiciable.

Les philosophes américains prennent en compte l'histoire de la rhétorique et comparent les différentes traditions. Ainsi, Thomas Jefferson écrit un Manuel de pratique parlementaire et une partie de la Déclaration d'indépendance des États-Unis alors que Thomas Smith Grimké rédige lui une Comparaison des éloquences grecques et américaines.

Le professeur de rhétorique John Quincy Adams sera ainsi élu en à la présidence. Wellbery, dans The Ends of Rhetoric: La différence essentielle avec la rhétorique ancienne est que la contemporaine n'entend plus fournir des techniques, mais avoir un caractère scientifique, en ceci qu'elle veut dégager les règles générales de la production des messages. Il ne s'agit plus de former des rhéteurs mais de réfléchir sur les rhéteurs et le discours, sur les rôles du locuteur et de l' interlocuteur.

Il s'agit d'une période riche en conceptions et théories, parfois très personnelles voire uniquement le fait d'un auteur [ 75 ]. Par ailleurs, un ensemble de sciences éclairent le discours sur l'art oratoire, qui s'enrichit des apports de la linguistique , de la psychologie ou encore des mathématiques.

Par ailleurs, remarque-t-il, la confusion entre argumentation et rhétorique est constante au sein des conceptions modernes tendant à établir un système général du discours persuasif.

C'est le cas des rhétoriques de Chaïm Perelman [ 77 ] ou d' Oswald Ducrot par exemple. La rhétorique a surtout été étudiée par les spécialistes français, mais aussi anglo-saxons.

Les études françaises ont cependant considérablement marquées la discipline. Perelman s'inscrit dans la continuité de la tradition rhétorique d' Aristote et d' Isocrate qui conçoit la rhétorique comme la théorie du discours persuasif.

Perelman reprend notamment la distinction aristotélicienne entre raisonnement analytique et raisonnement dialectique. A charge pour la logique d'étudier le premier et pour la rhétorique le second.

Autrement dit, là où la logique s'occupe des arguments formels dont la vérité des conclusions suit nécessairement la vérité des prémisses par inférence déductive , la rhétorique s'occupe de l'argumentation non-formalisée qui est affaire de vraisemblance. Pour Perelman, la rhétorique se doit ainsi d'être une discipline distincte, quoique complémentaire, de la logique. En outre, le point de départ de la nouvelle rhétorique est la recherche par Perelman d'un fondement pour les jugements de valeur.

La postérité de la Nouvelle Rhétorique est large dans les études francophones sur la rhétorique et l'argumentation. Citons notamment le philosophe Michel Meyer qui s'inscrit explicitement dans une filiation avec Chaïm Perelman.

Ces travaux visent notamment à pallier le défaut souvent reproché à la nouvelle rhétorique d'abandonner des aspects importants de la rhétorique classique telle que l' élocution.

Marc Angenot étudie quant à lui les effets manipulateurs du discours, dans La parole pamphlétaire Des auteurs américains [Qui? Dans les années , la linguistique a en effet été en quête de structures linguistiques qui seraient spécifiques à la littérature, recherche que la stylistique ne permettait pas de mener.

Cette approche met l'accent sur la rhétorique des tropes ou figures d'écart, la réduisant à l'élocution. Partant des techniques de persuasion, dès les années , à travers le discours publicitaire, l'approche communicationnelle est une démarche sémiologique héritée du structuralisme.

Barthes, dans son article Rhétorique de l'image analyse les codes et les réseaux de signification d'une image publicitaire. Cette approche analyse également les messages non verbaux, conditionnés par la sociologie et le groupe. Les figures de style deviennent ainsi un instrument d'analyse du discours et de l' imaginaire existant en arrière-plan de celui-ci c'est notamment les travaux de Jacques Durand, dans son article [ 81 ].

Kenneth Burke , poète, rhétoricien et philosophe américain est l'auteur d'une analyse des motivations psychologiques en rhétorique, à travers ses ouvrages: Le discours est ainsi un ensemble de présupposés et d'implicites. Néanmoins son objet reste la langue et non spécifiquement le discours, au sein desquels le locuteur comme personne sensible et intentionnelle a une place prépondérante.

Pour Claude Hagège [ 82 ] , la rhétorique est l'ancêtre de la pragmatique actuelle, héritée de Peirce et de Searle. Les tropes et les figures sont ainsi des moyens détournés, pour le locuteur, de convaincre son interlocuteur, par le recours à des spécifications du discours.

Le travail de Ivor Armstrong Richards - est lié à ce courant. Elle s'applique à des objets aussi variés que, par exemple le discours politique, religieux, scientifique, artistique. La psychologie d'abord s'y intéresse, et notamment dans la mesure où le discours reflète l'état d'esprit de celui qui le professe, des auteurs, surtout américains, la rapprochent d'autres domaines dans une dimension sociale et historique. Dans At the Intersection: Cultural Studies and Rhetorical Studies ouvrage collectif sous sa direction Thomas Rosteck établit une étude des rapports de la rhétorique avec la culture.

Glenn Stillar quant à lui, dans Analyzing Everyday Texts: Discourse, Rhetoric and Social Perspectives explore les conditions sociologiques présidant à la constitution des discours. Enfin, la redécouverte du système rhétorique est pour certains auteurs comme Olivier Reboul et Chaïm Perelman un retour à une unité de la discipline, qui redevient une théorie générale de l'argumentation et de la communication. Le discours juridique, scientifique, pédagogique, philosophique etc. Il s'agit en fait des grands chapitres des premiers traités de rhétorique.

L'invention est la recherche la plus exhaustive possible de tous les moyens de persuasion relatifs au thème de son discours.

La découverte du genre de discours le mieux adapté au propos doit cependant être centrale. Selon la Rhétorique à Herennius:. L'invention pose par conséquent les fondamentaux du système rhétorique, à savoir: Les auteurs recommandent d'user de questions permettant d'en cerner les contours néanmoins ces questions correspondent au type de discours pris en charge:.

La rhétorique classique distingue trois grands genres de discours: Chaque genre étant spécifique, tous se démarquent quant aux actes, aux temps, aux valeurs et enfin aux arguments types mis en avant:.

Pour Chaïm Perelman , la distinction entre ces genres discursifs n'est qu'artificielle [ 93 ]. Perelman cite, en guise d'exemple majeur le fameux discours d'Antoine dans le Jules César de William Shakespeare qui mêle les trois genres.

Il propose donc de relativiser cette classification. Après avoir déterminé les discours, l'orateur doit trouver ses arguments. L'orateur a à sa disposition deux types de preuves. Selon Aristote elles sont au nombre de cinq [ 95 ] et regroupent les textes de lois jurisprudence et coutume également , les témoignages anciens autorité morale des grands hommes et nouveaux [ 96 ] , les contrats et conventions entre particuliers, les aveux sous la torture des esclaves et enfin les serments [ 97 ].

Jean-Jacques Robrieux les classe néanmoins en deux catégories: Il s'agit du concept le plus important de la rhétorique, selon Georges Molinié [ ]. Cependant les lieux rhétoriques dépassent les cadres de la phrase et concernent bien plutôt le texte. Dans la rhétorique ancienne, les lieux forment les preuves techniques de l'argumentation, ainsi que la matière de l' inventio [ note 32 ].

La Logique de Port-Royal les définit ainsi: Aristote est le premier à en donner une méthodologie, dans son ouvrage Topiques. Pour lui, le lieu rhétorique est ce sur quoi se rencontrent un grand nombre de raisonnements oratoires, se développant sur certains sujets, selon certains schémas que l'art oratoire a préétabli. Elle a pour Olivier Reboul une fonction d'économie: Elle a par ailleurs une fonction heuristique elle permet de s'interroger de façon méthodique et est en somme en elle-même un argument selon Olivier Reboul [ ].

Pour l'auteur anonyme de la Rhétorique à Herennius ,. La disposition doit présenter les preuves et arguments, tout en ménageant des moments pour émouvoir. Les canons rhétoriques de la disposition garder le meilleur argument pour la fin, aller aux faits le plus tôt possible, ménager des transitions etc.

Les plans analytiques, oppositionnels, par examen du problème, thématiques ou encore chronologiques en sont dérivés. La disposition est également un canevas très utilisée en littérature, dans la poésie comme dans les lettres ou au théâtre [ note 33 ]. L'objectif est de le rendre selon Olivier Reboul docile en état d'apprendre , attentif le maintenir dans le raisonnement et bienveillant par l' èthos.

Le genre épidictique utilise ainsi un exorde qui cherche à impliquer l'auditoire. La rhétorique de l'exorde consiste parfois à le supprimer et à commencer le discours ex abrupto dans le vif du sujet comme dans cette phrase de Cicéron: L'exorde doit néanmoins présenter le sujet ou les faits. Pas indispensable dans le genre délibératif, elle est centrale dans le judiciaire car elle permet de matérialiser le raisonnement à suivre. La narration peut s'appuyer sur l'histoire, la légende ou la fiction.

Le logos constitue la narration qui doit être:. La narration deviendra au Moyen Âge une pratique à part, se détachant du genre judiciaire, à travers le sermon et les exempla , et jusqu'à la propagande moderne. Elle recourt souvent à des figures comme l' hypotypose ou l' ekphrasis , sortes de descriptions comme vivantes et mises sous les yeux de l'auditoire.

C'est aussi, selon Joëlle Gardes-Tamine , le moment de la plaisanterie, de la raillerie ou de l' ironie permettant la distraction mais toujours dans un but de persuasion ou d'argumentation du public. Pour Chaïm Perelman , l'ironie comme celle de Socrate est fortement manipulatrice en soi. Elle se fonde en effet sur l'accord explicite de l'interlocuteur, dont la recherche ponctue le discours, à des moments clés, de manière à le faire raisonner dans le cadre argumentatif voulu par l'orateur [ ].

Elle se fonde elle-même sur trois parties:. La péroraison est le domaine propre du pathétique: L'étude des figures de rhétorique constitue la partie générale de l'élocution, qui forme l'apport du talent de l'orateur au sein du discours, le style étant purement personnel, en dépit de règles prescrites.

C'est aussi la partie la plus littéraire de la rhétorique [ note 35 ]. Pour Olivier Reboul elle est en effet le point de rencontre de l'art rhétorique avec la littérature, se focalisant sur la notion de style.

Il s'agit selon Olivier Reboul d'une véritable prose qui a su se démarquer de la poésie et de ses codes. L'élocution repose sur deux éléments: Cicéron distingue, dans les Divisions de l'art oratoire deux types d'élocution: La distinction de la notion de style en trois, voire en davantage de catégories a une histoire complexe.

Il existe deux règles de style à respecter:. La rhétorique classique, et en particulier romaine qui a le plus insisté sur la notion de style reconnaît d'autres qualités. À la suite de George Campbell , Olivier Reboul y adjoint une troisième règle, tenant de l'orateur, qui doit se montrer vivant. Ainsi Victor Hugo définit le style littéraire [ note 37 ] comme le respect de ces trois critères alors que, au demeurant, il combat la rhétorique comme une discipline archaïque:.

Pour la rhétorique classique, la figure s'écarte de l'usage minimal de la langue. Cette conception de la figure comme écart est l'un des points théoriques sur lequel la linguistique moderne a achoppé. La rhétorique voit dans la figure un moyen de persuasion reposant sur l'imagination de l'orateur.

La stylistique est née de la scission de la partie de l'élocution d'avec le reste du système rhétorique. Pour Démosthène il s'agit du but de la rhétorique [ ] alors qu' Aristote l'évoque au livre III de sa Rhétorique , mais de manière elliptique. Les gestuelles et les attitudes codées tels les plis de la toge [ ] sont en effet importantes, ainsi que le travail de la voix c'est l'éloquence proprement dite , du ton , du débit et du souffle.

Le rythme est capital et Quintilien rapproche l'action de la musique eurythmie. La voix est, en particulier, le noyau de l'action rhétorique. Elle doit, selon l'auteur de la Rhétorique à Herennius , être puissante, résistante et douée de souplesse [ ]. L'archétype est ici le rhéteur Démosthène qui réussit à vaincre son handicap il bégayait par la pratique d'exercices de déclamation , face à la mer et en dépit du bruit du ressac.

Les expressions du visage, les mouvements des mains ainsi que les postures sont tous des éléments importants pour l'action, codifiés. L'art du spectacle, théâtral surtout, s'en est largement inspiré. Antoine Fouquelin note quant à lui que c'est de l'action que l'échange tire toute sa force, car, contrairement aux mots, les gestes sont universels et compréhensibles par tous [ ].

Partie souvent oubliée de l'art rhétorique et des études modernes [ note 38 ] , Cicéron en fait néanmoins une qualité naturelle de l'orateur [ ] alors que Quintilien en fait une technique [ ] se fondant sur la structure du discours d'une part et sur les procédés mnémotechniques d'autre part. Il est important de remarquer à ce titre que la mémoire ne figure pas dans les traités de rhétorique d' Aristote [ note 39 ]. Le but de ces techniques est avant tout de retenir les arguments, lors des procès par exemple.

Cet auteur distingue par ailleurs deux mémoires:. La mémoire artificielle prend ainsi appui principalement sur le sens visuel, sur des images et des techniques permettant de décrire un objet ou une personne comme s'ils étaient sous les yeux de l'auditoire.

Il faut ainsi pour Cicéron ranger ces images et souvenirs dans des emplacements mentaux appropriés. Dans le système rhétorique, elle est ainsi mobilisée pour se souvenir des lieux communs , elle requiert ainsi de se remémorer convenablement et en détail dans le cas des hypotyposes par exemple des scènes constituant la culture greco-romaine, comme les scènes mythologiques ou épiques.

La doctrine de l' imitation l'orateur doit faire référence aux Anciens se fonde donc sur l' art de mémoire. Parce qu'elle est le médium entre le passé et le présent, entre les origines cosmogoniques les mythes et l'actualité du débat, la mémoire est un don divin.

Cicéron considère, dans De L'Orateur , qu'elle fut prodiguée par les dieux au poète Simonide de Céos [ ] , lors d'un drame domestique.

Depuis ce mythe, la mémoire est liée à l'ordre car c'est l'ordre des convives avant la chute du toit de la maison qui permit au poète de retrouver les cadavres et de les identifier. L' art de mémoire a ainsi perpétué cette technique à travers l'époque médiévale. Albert le Grand voit ainsi dans la métaphore l'expression de la mémoire, et qui permet d'émouvoir. Pour Frances Yates elle est à l'origine des créations d' allégories médiévales, qui enrichirent la statuaire [ ].

Si le système rhétorique est avant tout formel, il repose également sur deux notions centrales: Les arguments types doivent avoir une place à part, étant donné qu'ils sont souvent à la frontière des deux premières notions. Mais, la notion d'auditoire donne tout son sens à l'art rhétorique. Le discours rhétorique s'adresse à un public, et ce même dans le cas d'un échange entre deux personnes car le discours est alors du domaine littéraire puisqu'il peut être porté à la connaissance du lecteur.

Depuis Aristote , la problématique quant à la nature de l'auditoire est un point clé du système rhétorique. Le philosophe grec en distinguait trois différents, selon le discours rhétorique à mettre en pratique. Pour Chaïm Perelman , dont l'analyse a su reposer le débat, comme pour Cicéron en son temps, l'auditoire doit rester le sens de la rhétorique: Cependant, pour Chaïm Perelman , ces débats omettent la nature de l'auditoire, donnée élémentaire.

Ce débat autour de la nature de l'auditoire a pourtant été premier historiquement. Pour Cicéron et Quintilien , le citoyen est l'interlocuteur du discours rhétorique. Or, cette définition demeure par trop philosophique, la conscience de l'auditoire n'étant pas prise en compte. Perelman étend donc cette définition au champ de la pratique en expliquant que l'auditoire est: Perelman, qui est le spécialiste abouti de la rhétorique du milieu judiciaire, distingue ainsi deux types d'auditoire:.

Pour lui, le discours s'adressant à un auditoire particulier vise à persuader alors que celui à destination d'un public universel vise à convaincre [ ].

Isocrate résume ainsi ce double aspect:. Néanmoins il y a autant d'orateurs qu'il y a de conversations et de genres discursifs note Olivier Reboul. Un homme d'église peut ainsi faire un sermon alors que l'homme de loi use d' apologie défense d'une personne ou de réquisitoire attaque contre une personne. L'orateur dépend donc avant tout de son public.

Par ailleurs, ce statut, et sa perception dans la sphère publique, a évolué. Le sexe de la personne qui assume le discours, au moyen des techniques oratoires a également évolué. Dans les mondes grec puis romain surtout, l'orateur a une fonction de médiation: Elle a souvent été confondue, sans distinction, avec la rhétorique en tant que telle [ note 40 ] , alors que, si la rhétorique peut s'appuyer sur le discours argumentatif, l'inverse n'est pas vrai.

Le maître-mot est alors le raisonnement , qui se divise lui-même en deux notions la déduction et l' induction. Pour Joëlle Gardes-Tamine l'argumentation a pour but de réduire la distance entre l'orateur et son public. Il existe néanmoins un type de raisonnement qui s'exclut du champ rhétorique remarque Jean-Jacques Robrieux.

Il existe ainsi deux types d'argumentations, déterminant toute une gamme d'arguments utilisés dans le discours [ ]:. La déduction est le principe de raisonnement qui va du général au particulier. La syllogistique étudie ce mode de raisonnement. Jean-Jacques Robrieux donne ainsi cet exemple [ ]:. La France fait partie de l'Europe. Donc la France est un État démocratique. Selon leur place au sein des prémisses quatre figures sont possibles.

Les modes combinés aux possibilités d'agencement des termes aboutissent à un ensemble de combinaisons dont seulement 19 sont rationnelles et logiques. La scolastique les désigne au moyen de voyelles permettant de créer une matrice:.

L' induction part de faits particuliers pour aboutir à une loi générale. Elle prime notamment dans la démarche scientifique. Les rhétoriciens en distinguent deux types:.

Le classement des figures est un problème transversal à toute l'histoire de la rhétorique. La linguistique moderne les classe majoritairement en quatre niveaux:. Cependant, les classements proposés ne rendent que difficilement compte des effets stylistiques des figures, complexes et reposant surtout sur le contexte c'est le cas notamment de l' ironie. Enfin, toutes les figures de style ne concernent pas la rhétorique: Les figures de rhétorique permettent une vaste palette d'effets.

La stylistique en étudie plus précisément les effets sur le lecteur, sans tenir compte d'une situation d'éloquence particulière. Nombre de ces figures peuvent devenir des arguments spécifiques. L' allégorie est ainsi très employée dans le discours oratoire car elle permet de donner à voir des concepts abstraits par définition.

Le recours aux allégories mythologiques comme Cupidon qui représente l'Amour permet de rendre davantage didactique son discours. Elles peuvent frapper l'esprit par le raccourci que constitue l'association des contraires dans l' oxymore: Si les figures permettent des effets sur le pathos et l' èthos , elles peuvent concerner également des tactiques de manipulation davantage complexes.

Menu de navigation

Share this:

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.